Masque de soudage pour prévenir des risques oculaires

Masque de soudage pour prévenir des risques oculaires

Avec vos yeux, vous n’aurez pas de seconde chance

  • Les brûlures de la rétine et les coups d’arc de la cornée sont les lésions oculaires provoquées par les rayonnements UV/IR les plus fréquentes. Ces lésions dues à une lumière vive peuvent être évitées par le port et l’utilisation d’une protection appropriée. À chaque application sa protection adéquate. Il est donc essentiel de choisir un équipement adapté à votre situation professionnelle.

  • Autres ressources pour la santé & la sécurité des professionnels

    Centre de sécurité pour le soudage
    Évaluez le niveau de risque
    Comment choisir un masque adapté


webLoaded = "false" Loadclientside=No

Rayonnement

Le coup d’arc survient lorsque la surface de l’œil est exposée à un rayonnement ultraviolet (UV) trop intense, généralement lors de la création accidentelle d’un arc alors que le masque est relevé ou lorsque l’œil n’est pas protégé pour toute autre raison. La surexposition à long terme aux rayonnements d’arc peut provoquer des brûlures de la rétine, des cataractes et des cancers de la peau.

Particules à grande vitesse

Les lésions oculaires provoquées par des corps étrangers surviennent lorsque de la poussière, des résidus de meulage ou des projections de soudure entrent en contact avec l’œil. Lorsqu’une ou des particules traversent la couche externe de l’œil et pénètrent dans l’œil, on parle de corps étranger intra-oculaire. Ces particules ou objets, généralement métalliques, se déplacent très souvent à grande vitesse. Un corps étranger intra-oculaire peut être extrêmement sérieux et entraîner une cécité s’il n’est pas détecté et traité rapidement.

Comment diminuer les statistiques des lésions oculaires

Les filtres de soudage auto-obscurcissants permettent aux soudeurs de garder leur équipement de protection des yeux et du visage en place, à savoir leur masque de soudage, bien plus souvent que les filtres passifs. Si vous voyez clairement en permanence, vous n’avez plus à relever constamment votre masque, ce qui a plusieurs implications :

 

  • Vous diminuez le risque d’exposition à des rayonnements UV/IR nocifs provoqués par la création accidentelle d’un arc ou d’être exposé aux arcs des autres soudeurs à proximité. Au-delà de la gêne et de la douleur temporaires, une surexposition à long terme aux rayonnements d’arc peut provoquer des brûlures de la rétine, des cataractes et des cancers de la peau.
  • Vous réduisez le risque de lésions oculaires provoquées par les résidus de meulage ou les projections de soudure.
  • Vous n’avez plus à abaisser régulièrement votre masque de soudage (et votre nuque vous en remerciera). En éliminant ce mouvement, vos mains bougent moins et votre électrode reste ainsi précisément là où elle doit se trouver au moment de démarrer une soudure, un moment toujours critique. Résultat, vos soudures sont plus nettes, les meulages et les réusinages diminuent.
  • Les filtres auto-obscurcissants présentent un autre avantage en termes de productivité et de sécurité : vous pouvez entrer dans des lieux exigus sans enlever votre protection des yeux et du visage, ce qui facilite considérablement les soudures dans les conditions les plus exigeantes.

 


Voyez la différence !


FAQ sur les filtres auto-obscurcissants

Les brûlures de la rétine et les coups d’arc de la cornée comptent parmi les lésions oculaires provoquées par les rayonnements UV/IR les plus fréquentes. Nous savons que la protection oculaire est un problème majeur pour tous les soudeurs. C’est pourquoi nous souhaitons répondre à quelques-unes des questions les plus fréquemment posées sur nos filtres auto-obscurcissants.

  • Les filtres auto-obscurcissants 3M™ Speedglas™ sont-ils aussi sûrs que les filtres passifs ?
    Oui. Les filtres auto-obscurcissants Speedglas offrent une protection constante (l’équivalent d’une teinte 13) contre les rayonnements ultraviolet et infrarouge (UV/IR), à l’état clair comme à l’état foncé, mais aussi lorsque la fonction auto-obscurcissante est activée. En fait, ils sont même potentiellement plus sûrs que les filtres passifs. Puisque le filtre passe automatiquement d’une teinte claire à une teinte foncée, et inversement, vous pouvez garder votre masque baissé pendant toute la procédure de soudage, ce qui améliore aussi votre productivité. D’autre part, vos mains ne sont plus constamment en train de réajuster le masque.
  • Ils ne sont pas plus fragiles que les filtres traditionnels. Tous les filtres de soudage Speedglas sont dotés d’écrans de protection internes et externes (remplaçables) faciles à changer lorsque les rayures deviennent trop profondes, ou la saleté trop tenace pour être nettoyée à l’aide d’un chiffon doux. Le filtre de soudage étant encastré dans le casque, il est bien protégé. Un masque de soudage Speedglas est aussi solide qu’un masque de soudage passif.
  • Pour rappel, les filtres auto-obscurcissants Speedglas vous protègent en permanence contre les rayonnements UV/IR dangereux. Les filtres auto-obscurcissants Speedglas offrent une protection constante (l’équivalent d’une teinte 13) contre les rayonnements ultraviolet et infrarouge (UV/IR), à l’état clair comme à l’état foncé, mais aussi lorsque la fonction auto-obscurcissante est activée.
  • Non, le filtre s’active trop rapidement pour que l’œil puisse voir un flash (0,1 ms à température ambiante). La transition survient sans que le flash soit perceptible.
  • Les filtres auto-obscurcissants Speedglas passent systématiquement de l’état clair à l’état foncé, et inversement. Vos deux mains sont libres pour positionner l’électrode avec précision, ce qui améliore la productivité du soudage. Un masque de soudage auto-obscurcissant réduit aussi la contrainte imposée à la nuque au moment d’abaisser le masque, tout en améliorant considérablement la précision du placement de l’électrode. Les meulages et les réusinages sont ainsi réduits. Les filtres offrent une vision claire et constante qui facilite considérablement les soudures dans les conditions les plus exigeantes.
  • Si l’on définit la rentabilité en termes de protection, une journée suffit. Toutefois, si la protection peut être difficile à mesurer, l’efficacité et la qualité de la soudure sont bien plus faciles à jauger. Des études montrent que le gain en efficacité peut être énorme grâce aux filtres auto-obscurcissants Speedglas. Non seulement vous pouvez travailler plus vite grâce à une vision constante, mais vous vous déplacez mieux et positionnez les électrodes de façon plus précise. La plupart des mauvais départs de soudure peuvent être éliminés. En réduisant le nombre de mauvaises soudures, vous réduisez le nombre d’interventions de meulage et améliorez le niveau de qualité général de votre travail. Graphique d’amortissement.

    Par exemple :

    Naturellement, les gains de productivité dépendent de l’application. Si vous effectuez beaucoup de pointages, vos gains de productivité seront bien supérieurs à ceux induits par de longues soudures. Cela dit, cet exemple s’appuie sur un gain de productivité prudent de 15 %. Pour un coût salarial de 20 € de l’heure, le masque de soudage sera rentabilisé en deux mois environ. Au bout d’un an, le gain de productivité peut représenter 6 000 € d’économies (également considérées comme de nouveaux profits). Remarque : les sommes en euros sont approximatives et peuvent varier.

  • En matière d’équipement de soudage et de produits de sécurité, l’expression « en avoir pour son argent » prend tout son sens. Les équipements de soudage et les équipements de protection individuelle (EPI) devraient toujours être choisis en fonction des besoins particuliers d’un individu, et non du prix. Le choix d’un filtre de soudage optimal dépend principalement du type de procédé de soudage. Cependant, les préférences personnelles quant au masque dans son ensemble doivent aussi entrer en compte, comme la taille du champ de vision, la vision périphérique, le poids ressenti et l’équilibre, la nécessité d’une protection supplémentaire, etc.

    Avant de sélectionner un modèle, posez-vous les questions suivantes :


    • Comment vais-je utiliser mon masque de soudage ?
    • Mon procédé de soudage change-t-il parfois ?
    • Mon ampérage est-il très faible (< 20) ou très élevé (> 300) ?

    Il s’agit d’un investissement à long terme : un filtre de soudage variable s’adapte mieux à de nouvelles conditions de travail. Contactez toujours votre ingénieur sécurité, votre responsable sécurité ou d’autres experts en sécurité en cas de doute sur la protection oculaire adaptée à vos conditions de travail.

webLoaded = "false" Loadclientside=No

Étape 2

Poursuivez avec l’étape 2 pour une présentation générale des aspects de la sécurité à prendre en compte lors de la sélection de protections des yeux et du visage pour les applications de soudage.


SUIVEZ-NOUS
Changer de site
Suisse - Français