webLoaded = "false" Loadclientside=No
Graphisme maillage violet.

Remplacement du trichloroéthylène : un meilleur nettoyage à basse température et un risque réduit d’endommagement thermique des composants.

webLoaded = "false"

L'adoption des fluides de spécialité 3M™ Novec™ offre de nombreux avantages en termes d'environnement et de performances pour BAE.

  • Façade du bâtiment de Mustang Vacuum Systems

    Le site électronique de BAE Systems est passé du trichloroéthylène au fluide de spécialité 3M™ Novec™ 72DE pour le nettoyage par solvant de transducteurs de sonar délicats pendant la fabrication. Le changement a considérablement réduit la consommation de solvants nocifs et a amélioré la qualité en permettant le nettoyage rapide et efficace des pièces sensibles à des températures plus basses, réduisant ainsi les risques d'endommagement pendant le processus de nettoyage.

    Les installations de production de BAE Systems sont responsables de la fabrication d'une variété d'équipements électroniques extrêmement sophistiqués et sensibles destinés aux secteurs de la défense et de l'aérospatiale. Les pièces sont généralement fabriquées en petit nombre, mais elles peuvent être extrêmement coûteuses et longues à produire. Les tests ne sont possibles qu'à un stade avancé de l'assemblage. En conséquence, les exigences de qualité de fabrication sont essentielles et la contamination des composants par la manipulation ou le contact avec la graisse et les débris doit être évitée à tout prix.

webLoaded = "false" Loadclientside=No

La réglementation du nettoyage par solvant pousse la recherche d'une solution alternative

Dans la production de ses systèmes de transducteurs sonar, BAE Systems utilisait traditionnellement un régime de nettoyage par ultrasons utilisant du trichloroéthylène pour éliminer la contamination avant l'assemblage final. Mais les préoccupations environnementales et de qualité les ont incité à rechercher une solution alternative. « En tant qu'ingénieur de fabrication chargé des processus de nettoyage par solvants, j'étais parfaitement conscient des effets potentiels de la directive sur les émissions de solvants », explique Mark Seccombe de BAE Systems. « En réalité, les émissions de solvants de notre site se situent bien en deçà des limites définies dans la directive, mais nous tenions à adopter les meilleures pratiques environnementales et à protéger notre process contre toute restriction future de la réglementation environnementale. »

La directive sur les émissions de solvants (directive CE 1999/13/EC) fixe des limites strictes aux émissions de composés organiques volatils (COV) provenant des procédés industriels. Les solvants, y compris les solvants de nettoyage courants, tels que le trichloroéthylène et le bromure de n-propyle (nPB), doivent être remplacés le plus rapidement possible.

webLoaded = "false" Loadclientside=No

Chercher une solution durable

« J'ai discuté avec Acota de solutions alternatives au trichloroéthylène. Ils ont suggéré que la solution la plus prometteuse à l'avenir serait le fluide Novec 72DE de 3M, qui pourrait être adopté dans mon équipement de nettoyage de précision Kerry actuel de Guyson International Limited. Ils ont également suggéré que je participe à un séminaire 3M sur le SED et les approches alternatives », rappelle Mark Seccombe.

À la suite de ses discussions, Mark Seccombe a compris qu'en convertissant sa machine Kerry Microsolve existante à l'utilisation de fluides de spécialité Novec, Guyson pouvait réduire considérablement la toxicité du processus de nettoyage tout en apportant des améliorations de qualité.

« Le fluide Novec nettoie aussi rapidement et efficacement que notre solution précédente et peut être utilisé dans le même équipement sans modification. « Mais comme il a une température d'ébullition beaucoup plus basse – 44 °C contre 80 °C – nous réduisons le risque d'endommagement thermique des composants. »
MARK SECCOMBE,
BAE Systems
webLoaded = "false" Loadclientside=No

Aucun investissement supplémentaire en équipement

Les émissions de solvants très réduites signifient également qu'il n'est pas nécessaire d'installer un système d'extraction de fumée complexe et coûteux dans la zone de nettoyage, ce qui permet d'économiser des investissements importants. « Le fluide lui-même est peut-être plus cher que notre solution précédente, mais le nouveau procédé mis en place nous permet d'en utiliser moins, d'obtenir de meilleurs résultats et d'éviter d'acheter un équipement supplémentaire cher et perturbateur », a conclu Mark Seccombe.

SUIVEZ-NOUS
Changer de site
Suisse - Deutsch | Français